Electricité, Travaux

Renovation energetique : que faut-il prioriser pour reduire nos factures ?

Tant qu’il fait beau, autant lancer quelques petites rénovations ! L’objectif est notamment de faire deux ou trois réparations afin de mieux profiter de ses installations pour ne pas avoir à payer une facture d’énergie salée. Revoir la consommation de sa maison exige une étude approfondie et éventuellement beaucoup de travail, cette étape est quelques fois trop prenante. Pour économiser du temps et de l’argent, l’on ne peut toutefois se focaliser que sur les travaux importants. Quelles réparations doit-on prioriser lors d’une rénovation énergétique ? C’est ce qu’on va découvrir.

Amélioration du système de chauffage et d’eau chaude

Rénovation énergétique et chauffage sont indissociables. Conscient du côté économique et pratique d’un dispositif, on peut décider subitement de réaliser des travaux pour profiter d’un meilleur chauffage. Toutes les attentions sont surtout braquées sur les systèmes plus écologiques comme les pompes à chaleur. Il faut savoir que pour produire de la chaleur, un équipement de chauffage peut être très gourmand en électricité. Il est donc important de s’attarder sur la comparaison des appareils disponibles avant de procéder au remplacement. Parfois, remplacer des accessoires et installer chez vous un mitigeur thermostatique peut également aider pour réduire vos factures.

Révision et renforcement de l’isolation

Un défaut d’isolation peut être très énergivore. Effectivement, la perte de chaleur incite votre appareil de chauffage à tourner en permanence afin de subvenir aux besoins en chaleur du logement. Peut-être qu’il est nécessaire d’ajouter des isolants supplémentaires pour couvrir les murs porteurs. Il arrive également que le problème vienne des ouvertures, ce qui implique parfois quelques réparations au niveau des joints qui retiennent les fenêtres et les portes. Pour avoir un bilan précis des travaux à faire, il est indispensable de réaliser un audit thermique. Vous allez pouvoir éviter les déperditions en utilisant des matières de qualité tout en améliorant le confort dans la maison.

Utilisation d’appareils de chauffage autonome

On n’a rien contre les radiateurs électriques et les chaudières. Cependant, les utiliser en permanence pour chauffer le logement pendant l’hiver peut être assez coûteux. La variation de température peut éventuellement avoir des impacts sur votre facture d’énergies. Comme solution, il serait préférable de prévoir un moyen de substitution qui soit entièrement indépendant et qui ne fonctionne pas avec l’électricité. Il est par exemple possible d’installer un insert à bois ou à granules pour fournir de la chaleur de manière autonome. Le dispositif peut prendre le relai quand le temps requiert une haute performance.

Réparation de la toiture

La toiture est un élément de protection d’une maison, mais le confort énergétique en dépend également. La chaleur peut effectivement s’y échapper si des défauts se présentent. Tout commence par une inspection qui sert à évaluer les risques que les toits constituent une issue pour la chaleur. On passe aussi au crible les combles. La réparation consiste donc à remplacer les bois et les toits défectueux. On profite également de cette occasion pour évaluer l’état du plancher et pour remplacer les fenêtres pour passer au double vitrage si le besoin se présente.